En quoi consiste la rééducation du périnée ?

La rééducation périnéale est une spécificité 100% française.
Pendant la grossesse et l’accouchement, le périnée est mis à l’épreuve. C’est pourquoi lors de la consultation du post-partum, entre 6 et 8 semaines après la naissance de votre bébé, votre médecin ou votre sage-femme vous prescrira des séances de rééducation du périnée.

Pourquoi, quand et comment allez-vous en bénéficier ?

 Qu’est-ce que le périnée ?

Le périnée est un ensemble de muscles qui soutiennent les organes génitaux entre l’anus et la vulve. Il est important pour la continence urinaire et anale mais aussi pour le plaisir sexuel.

Pourquoi une rééducation périnéale après un accouchement ?

La rééducation périnéale permet de renforcer le tonus musculaire du périnée, pour éviter les fuites urinaires et retrouver une vie sexuelle épanouie.

En effet, le périnée est soumis à rude épreuve pendant la grossesse : ce muscle doit supporter à la fois le poids de l’utérus et les kilos supplémentaires mais aussi pendant l’accouchement où son élasticité sera particulièrement éprouvée au moment de l’expulsion.

Il doit donc être rééduqué après un accouchement.

Quand faire la rééducation périnéale ?

Lors de la consultation du post-partum, environ 6 semaines après l’accouchement, votre médecin ou votre sage-femme vous prescrira des séances de rééducation.
Ces séances peuvent commencer 6 à 8 semaines après l’accouchement, mais sachez qu’il est possible d’initier une rééducation des années après avoir accouché.

En général, 10 séances suffisent à raison de 2 fois par semaine. Entre les séances, il est recommandé de mettre en pratique chez soi pendant 10 minutes les exercices de rééducation périnéale.

Si plus tard, une faiblesse périnéale se fait sentir (envies pressantes incontrôlables, fuites urinaires à l’effort), mettez en pratique les exercices de rééducation du périnée que vous avez faits auparavant.

Qui fait la rééducation du périnée ?

Elle sera faite par une sage-femme ou un kinésithérapeute formé(e) en pelvi-périnéologie.

Comment se fait la rééducation ?

Les méthodes validées scientifiquement et recommandées par la Haute Autorité de Santé (HAS) sont :

La rééducation manuelle

Le thérapeute introduit 2 doigts dans le vagin et demande à la patiente de faire une série d’exercices conçus pour donner un meilleur contrôle des muscles du périnée.

La rééducation avec sonde vaginale

Il en existe deux :

  • Le biofeedback musculaire : la femme est active. Elle contracte son périnée sur la sonde et le thérapeute évalue la force de ces contractions grâce à un écran de contrôle. Cette méthode permet de prendre conscience de ces muscles.
  • L’électrostimulation fonctionnelle (ESF) : la femme est passive. La sonde vaginale délivre un courant électrique, indolore, qui active automatiquement les petits nerfs commandant la contraction de la sangle périnéale.

La Haute Autorité de Santé recommande de combiner les méthodes manuelles et avec sonde pour augmenter l’efficacité.

La méthode manuelle est plus souvent utilisée chez les sages-femmes et les kinésithérapeutes spécialisés en rééducation périnéale tandis que la méthode avec sonde va être plus fréquemment proposée chez les kinésithérapeutes généralistes.

L’idéal est de choisir un thérapeute qui pratique les différentes méthodes et les choisit en fonction de la patiente.

Ensuite vous pouvez faire de la rééducation abdominale. Elle aide à renforcer le muscle transverse de l’abdomen (les « abdos ») en cas de faiblesse ou après une césarienne.

La  méthode du « stop pipi », qui consistait à arrêter volontairement le jet en urinant pour remuscler son périnée, est maintenant vivement déconseillée car elle peut entrainer des infections urinaires et perturber le réflexe physiologique de la miction.

Comment protéger son périnée ?

En plus de cette rééducation, vous devez protéger votre périnée en respectant certaines règles simples :

  • Eviter de porter des charges lourdes.
  • Lutter contre la constipation en buvant de l’eau régulièrement et en consommant des légumes et des fibres.
  • Porter des chaussures avec des talons ni trop plats, ni trop hauts.
  • Eviter la station debout trop longtemps.

Puis-je reprendre le sport ?

Vous pouvez reprendre rapidement une activité sportive comme la natation ou la marche à pieds.
Dans un premier temps, éviter les sports à fort impact comme la course à pieds, le ski alpin, l’équitation, le tennis…

Combien coûte la rééducation périnéale ?

Remboursées depuis 1985, les séances de rééducation périnéale prescrites après l’accouchement sont prises en charge à 100% par la sécurité sociale.

Pour conclure

Sachez qu’il n’existe pas d’études très complètes sur l’intérêt de la rééducation du périnée mais celles qui ont été menées révèlent que la rééducation réduit de façon significative l’incontinence urinaire et les douleurs pelviennes neuf mois après l’accouchement.

Alors n’hésitez pas, faites votre rééducation périnéale après votre accouchement !

Une réponse à En quoi consiste la rééducation du périnée ?

  1. Kathy69 dit :

    Super blog, très utile, merci !!! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *